Martin D28 : Le Test et avis

Martin D28 : L’histoire

La plupart des musiciens connaissent Martin Guitars, cette marque légendaire fondée en 1833 par Christian Frederick Martin. Après près de deux siècles d’existence elle reste toujours une référence de la guitare acoustique avec des modèles comme la Martin D28. Se renouvelant sans cesse, elle reste à la pointe de l’innovation en retravaillant régulièrement ses modèles historiques. L’investissement et le soin du détail apporté par son équipe de luthiers ont fait sa renommée mondiale. C’est pourquoi, quand la plupart des gens rêveraient d’avoir une BMW ou une Porsche, les guitaristes passionnés rêveraient eux, de posséder un jour une Martin et encore mieux une D-28.

Martin D28

présentation martin d 28
logo guitare martin

Notre avis


Corps:4.8 out of 5 stars (4,8 / 5)
Manche:4.9 out of 5 stars (4,9 / 5)
Son:4.9 out of 5 stars (4,9 / 5)
Mécaniques:4.8 out of 5 stars (4,8 / 5)
Qualité/Prix:4.7 out of 5 stars (4,7 / 5)

4.8

4.9 out of 5 stars

La notation est faite en fonction de la gamme de prix où se situe l’instrument

Voir les disponibilités


logo 1
logo 3

Le nouveau D-28 reimagined standard series

Des guitaristes de légende comme Johnny Cash, Neil Young, Bob Dylan et Jimmy page ont créé des morceaux d’anthologie avec une D-28. Ces guitares utilisées dans les années 1950,1960 et 1970 étaient pour l’époque moderne, car elles avaient un design légèrement différent du modèle original introduit en 1931. Complètement repensé en 2017, ce nouveau D-28 est une magnifique mise à jour effectuée dans le respect de la tradition Martin.

Pour ré-imaginer ce standard de la guitare acoustique, ces artisans du son ont une fois de plus fait des merveilles. Ils ont transcendé les meilleures innovations pour faire renaître cette Dreadnought en sublimant son identité vintage. En affirmant l’esthétique avec l’effet toner vieilli et le pickguard écaille de tortue mais aussi en améliorant le confort de jeu avec ce nouveau manche et sans oublier bien sûr les modifications de barrages de la table d’harmonie, Martin se remet une fois de plus en question et réussit ce mélange de plusieurs générations.

Présentation vidéo officielle de la Martin D28


Martin D28 : Le corps

La Martin D28 n’est peut-être pas la guitare au look le plus extravagant, mais lorsque vous la manipulez, vous avez immédiatement le sentiment profond que vous avez quelque chose d’important dans les mains. Une fois sortie de son étui, on peut distinguer le blanc crème légèrement jaunâtre de l’épicéa de Sitka massif qui dans le temps sera sans doute plus teinté ambre classique. Les éclisses sont en palissandre Indien massif, le dos lui aussi en palissandre est séparé sur toute la longueur par une incrustation vintage magnifiquement réalisée.

vue de face de la Martin D28

Le filet et contre filet de design Antique White viennent soutenir l’esprit vintage presque custom du modèle. La prise en main est agréable malgré ce format Dreadnought souvent imposant, on ressent une sensation de légèreté due aussi sans doute à la qualité des essences de bois. Sur cette D-28, le barrage a été décalé vers l’avant afin de permettre une meilleure vibration de la table d’harmonie en créant ainsi une sonorité plus dynamique. Voilà comment en soignant quelques détails, on améliore une légende !


Martin D28 : Le manche

Afin de satisfaire de nombreux guitaristes, la marque a remodelé cette D-28 en apportant un profil plus fin et légèrement plus large pour un meilleur placement. Avec ce nouveau profil de manche fin conique haute performance, les amateurs de D-28 vont découvrir une sensation moderne avec une expérience de jeu tout en fluidité. Nous avons particulièrement apprécié sa forme Ovale bas modifiée associé à la finition satinée de l’acajou qui permettent une prise en main instinctive. La touche en ébène amène une belle esthétique et apporte un contact authentique.

vue de dos de la Martin D28

Le frettage est réalisé comme chez Gibson avec la technologie Plek afin d’apporter une mise en place parfaite des frettes et des contours soignés. Ce travail fait avec soin optimise la rapidité de jeu garantissant ainsi des sessions sans efforts. La D-28 a un diapason standard de 645 mm, sur la guitare essayée l’action était légèrement haute, mais ne gênait en rien la précision des enchaînements. Les sillets en os compensé combinés aux mécaniques à engrenages ouverts assurent une fiabilité optimale de l’accordage. Enfin, les boutons des accordeurs au design Butterbean ainsi que les repères de touches en points de nacre viennent soutenir cette mise à jour vintage.


Martin D 28 : Le son

Lorsque vous jouez sur une Martin D28 pour la première fois, vous avez l’impression de réécouter tous les standards du Folk sortis au cours du dernier demi-siècle. Son timbre est tellement identifiable et emblématique que sa sonorité marque immédiatement n’importe quel guitariste. L’histoire dit que cette guitare de légende a été fabriqué pour couper au travers du son country des violons et des banjos. Les guitaristes l’ont alors adopté à cette époque pour son bas de gamme puissant. Aujourd’hui encore, cette richesse et la profondeur des graves restent hors du commun et font de la D-28 une guitare incroyable.

Présentation vidéo de la D-28 par W Sound Guitar Store

C’est assez dur d’être impartial quand vous essayez ce genre d’instrument au passé si riche, mais pas besoin de tricher, cette guitare nous as donné ce que nous attendions. Ce n’est pas seulement un modèle avec une excellente réponse et une étonnante projection dans les graves. La conception de cette guitare Folk est réalisée avec des essences de bois de très bonne gamme qui ajoutent des médiums forts et somptueux à la tonalité de cette acoustique. Le mariage historique de l’épicéa de Sitka et du palissandre des Indes apporte cette dynamique en faisant ressortir des aigus éclatants.

Session rythmique

Son spectre tonal équilibré permet un contrôle très précis sur l’endroit où vous choisissez de mettre l’accent. Dans votre jeu d’accords, les notes résonnent avec sustain, les harmoniques sont faciles. Les graves n’étouffent pas les médiums et les aigus profonds ont des qualités chorales qui n’éclipsent pas les médiums inférieurs. Il n’est pas étonnant que cette guitare soit excellente pour l’enregistrement en studio.

Présentation vidéo de la D-28 par Ian meadows

Session Fingerpicking

La D-28 s’exprime instinctivement, chaque note se démarque de l’autre dans une harmonie parfaite. Chaque intention est restituée avec la précision voulue, la puissance vient naturellement, sans efforts. Tous les dreadnoughts ne permettent pas cette polyvalence, ce modèle est tout aussi agréable en solo qu’en rythmique, ce qui en fait aussi un instrument de premier choix.

Cette fabrication rigoureuse et passionnée a permis sans aucun doute de maintenir ce ton si bien défini depuis près d’un siècle. Enfin l’avantage de ces guitares en bois massif de haute qualité est que leur sonorité ne fera que s’enrichir dans le temps.

info

Pour une autre version légendaire, vous pouvez également consulter l’article sur la Gibson Hummingbird Studio Walnut Burst ici.
Si vous recherchez une version plus puissante, vous pouvez consulter l’article sur la guitare Jumbo Epiphone J-200 ici.
Pour un modèle tout aussi légendaire, vous trouverez l’article sur la Martin D-18 ici.

Martin D28 : les caractéristiques

Les Bois
  • Table : Épicéa de Sitka massif
  • Dos et éclisses : Palissandre des Indes Orientales massif
  • Tête : Acajou
  • Manche : Acajou
  • Touche : Ébène
  • Chevalet : Ébène
La Technique
  • Mécaniques : Ouvertes Nickel Open Gear
  • Largeur au sillet : 44,4 mm
  • Espacement des cordes au chevalet : 54,7 mm
  • Profil du manche : Ovale bas modifié / Conique haute performance
  • Radius : 16 pouces
  • Diapason : 645 mm
  • Frettes : 20
  • Trussrod : Oui
  • Sillet de tête : Os compensé véritable
  • Chevalet : Design classique Modern Belly
  • Jeu de cordes : Martin SP Acoustic 92/8 Phosphore Bronze Tirant Light
  • Boutons de sangle : Non
  • Étui à guitare : Oui rigide Deluxe
Le Design
  • Forme : Folk Dreadnought
  • Modèle : D-28 / 14 frettes
  • Couleur : Natural
  • Finition corps : Vernis brillant
  • Finition manche : Satinée
  • Incrustation filet de dos : Style 28
  • Plaque de protection : Imitation écailles de tortue
  • Rosace : Bandes multiples
  • Incrustation manche : Points en nacre
  • Filets : Blanc Antique soulignés de noir
L’électronique

Électronique en option avec différentes possibilités :

  • Fishman Gold Plus Natural I
  • Fishman Infinity Matrix
  • Fishman Presys Plus
  • Fishman Ellipse Matrix Blend
  • LR Baggs Anthem

Martin D28 : Notre avis

La légendaire Martin D28 introduite en 1931 a été entièrement repensée en 2017 par les artisans de Martin Guitars. Même si au premier abord, on ne remarque pas tout de suite de gros changements, en la testant en profondeur nous avons tout de suite apprécié cet équilibre parfait entre l’innovation et l’expérience de presque deux siècles du fabricant.

Le point important est bien sûr le barrage en X décalé vers l’avant qui améliore la projection et la dynamique des vibrations de la table d’harmonie. Les essences massives utilisées comme l’épicéa Sitka et le palissandre des Indes viennent renforcer le caractère sonore de cette D 28. L’équilibre entre son manche de forme ovale bas modifié et sa largeur au sillet de 44,4 mm légèrement plus large que sur l’ancienne gamme apporte un meilleur placement permettant des enchaînements très fluides pour les solistes.

Nous avons particulièrement apprécié le jeu en rythmique où chaque intention passe avec l’intensité désirée. Son spectre tonal où les graves puissants se marient parfaitement avec des médiums et les aigus dans une belle dynamique. L’ensemble restitue un son chaud et riche parfaitement équilibré. Malgré un prix assez élevé, la Martin D28 reste un bon rapport qualité-prix car après presque un siècle d’existence, elle reste sans aucun doute l’image et le son de la guitare Dreadnought. Comme disent certains guitaristes, « il y a ceux qui ont une Martin D 28 et il y a ceux qui en rêvent ».

Où acheter la Martin D28

La Martin D28 est très demandée, mais généralement disponible chez nos partenaires, vous pouvez consulter les stocks ci-dessous.
logo 1
logo 3

Résumé du test et avis


Martin D28

présentation martin d 28
logo guitare martin

Notre avis


Corps:4.8 out of 5 stars (4,8 / 5)
Manche:4.9 out of 5 stars (4,9 / 5)
Son:4.9 out of 5 stars (4,9 / 5)
Mécaniques:4.8 out of 5 stars (4,8 / 5)
Qualité/Prix:4.7 out of 5 stars (4,7 / 5)

4.8

4.9 out of 5 stars

La notation est faite en fonction de la gamme de prix où se situe l’instrument

Notre avis


On ne pensait pas que cette légende de la guitare Folk puisse être encore améliorée, pourtant Martin l’a fait. En réinventant sa Martin D28, la marque a pris le risque de s’attaquer à un standard qu’on pensait intouchable. Le résultat est au rendez-vous avec une guitare très agréable à jouer grâce à ce nouveau manche profilé pour fluidifier le jeu en solo comme en rythmique.

Le son qu’on pensait aboutit, gagne encore en équilibre par la sélection rigoureuse des bois massifs utilisés mais surtout ce nouveau barrage décalé sur l’avant. Enfin, la touche vintage particulièrement soignée, apportée sur l’ensemble restitue une guitare authentique assez exceptionnelle. Avec cette version moderne, la Martin D28 introduite en 1931 reste plus que jamais la référence. Le prix assez élevé reste correct pour acquérir un morceau d’histoire de la musique

Contenu protégé

Logo